A propos du site

 

Voyager se fait généralement de manière active, lorsqu'on marche, roule, navigue et vole sur la terre, l'océan ou dans le ciel.

 

Mais l'on peut aussi voyager assis ou allongé entre quatre murs, s'évader à huis clos dans les pages d'un livre.

 

Ce site est une invitation à partir à la découverte du monde et de ses merveilles.

Actualités


Le confinement comme un voyage
Vivre le confinement comme un voyage, c'est apprécier le temps qui est offert pour revenir à l'essentiel : faire une promenade, ce petit voyage autour de chez soi, porter un regard nouveau et sensible sur un paysage de tous les jours, écrire pour réfléchir sur soi, pour témoigner de sa vie confinée, entrer dans un livre pour s'oublier et s'envoler vers un nouveau monde. Quand il est vécu comme un voyage, le confinement nourrit l'âme et fait glisser les heures dans la sérénité...
Le confinement imposé en France pendant une durée de deux mois m'a rappelé un voyage à huis clos, à bord d'un cargo reliant la Malaisie à l'île de Malte. Ce parallèle m'a inspiré l'écriture de ce petit livre qui relate mon expérience du confinement vécu comme un voyage.


Littérature (Critiques)

 

 

 

 

 

Travelling, de Christian Garcin et Tanguy Viel

 

"Un tour du monde sans avion", c'est le fil conducteur de ce récit riche de belles réflexions et de références littéraires, écrit à quatre mains par C. Garcin et T. Viel. Une ode à la gravité qui leur permet de "mesurer physiquement, intimement, la géographie des lieux."



Chroniques

Les belles du Vieux Sud

 

Parmi les legs les plus riches de son histoire urbaine et architecturale, les États-Unis comptent deux villes très coquettes : Savannah et Charleston, situées dans le sud-est du pays, jadis appelé le Vieux Sud.



Galerie

Le Parc National de Bryce Canyon

 

 

Considéré comme l'un des plus beaux parcs naturels américains, le Parc National de Bryce Canyon est célèbre pour ses innombrables cheminées de fée, appelées hoodoos.



Littérature (digests)

Propos sur les voyages, de Hermann Hesse

 

 

"La poésie du voyage naît de la capacité à rattacher les choses nouvelles au tout, de la perception toujours plus aiguë de l’unité dans la diversité, de ce grand réseau qui unit la terre et les hommes."

 

Dans ce texte publié en 1904, Hermann Hesse convie le voyageur à guetter la nouveauté avec amour et dévotion pour conquérir l'essence secrète du paysage.



Chroniques

Philadelphie, la ville de l'amour fraternel

 

 

Le contrôleur du train reliant Newark à Philadelphie passe entre les deux rangées de voyageurs. Arrivé au bout du wagon, il se retourne pour faire face aux passagers et se tient immobile malgré les secousses du train. Puis il s'éclaircit la voix et devant un public très vite conquis... il se met à chanter ! 



Galerie

Antelope Canyon

 

 

Antelope Canyon est une gorge étroite située près du Lac Powell en Arizona. Elle est célèbre pour les jeux de couleurs qui illuminent ses parois à la faveur des rayons du soleil.



Littérature (critiques)

Le poisson-scorpion, de Nicolas Bouvier

 

 

Dans une langue très poétique, Le poisson-scorpion de Nicolas Bouvier évoque un thème rarement abordé dans la littérature de voyage : celui du voyageur égaré dans un ailleurs qui le dépasse.



Galerie

Le Parc National de Grand Canyon

 

 

Situé en Arizona, le Grand Canyon est un parc naturel créé en 1919. Il couvre en grande partie la profonde gorge creusée sur des centaines de kilomètres par le fleuve Colorado.



Chroniques

La fête traditionnelle de Thanksgiving (II) : 

 

La guerre du Roi Philip et les prémices de l'identité américaine.

 

 

Mes promenades à Paris m’amènent très souvent au Jardin des Tuileries. Du haut d’une des terrasses du parc, j’apprécie la perspective grandiose de l’axe historique de la capitale. Du Louvre à la Défense, la voie royale dévoile dans un splendide alignement le glorieux passé de la Ville lumière...



Bonne année 2020 !

Calhau das Achadas, Archipel de Madère
Calhau das Achadas, Archipel de Madère

2019 est derrière nous, ce qui nous a été désagréable, griffonné sur le sable, s’est envolé dans l’oubli. Ne gardons que le beau et l’agréable et chérissons-les !

Ce premier janvier 2020 ouvre une nouvelle année et même une nouvelle décennie, c’est donc l’occasion d’imaginer de grands desseins.
 
Pour cela, n’attendons pas de la vie que tombent ses fruits dans nos mains, nous finirions par dépérir, n’attendons pas demain pour la croquer avec entrain ! Chaque jour, faisons-nous un devoir d’accorder notre être avec nos décisions et nos actes : ainsi la vie fait sens et cette harmonie nous permet de réaliser les rêves les plus grands !



Chroniques

La fête traditionnelle de Thanksgiving (I) : 

 

L'épopée du Mayflower, mythe fondateur des États-Unis d'Amérique.

 

 

Aux États-Unis d’Amérique, le dernier trimestre de l’année est riche de festivités : Halloween, Thanksgiving Day et bien entendu les réveillons de Noël (Christmas Eve) et de la Saint-Sylvestre (New Year’s Eve)...



Littérature (critiques)

Dans les forêts de Sibérie, de Sylvain Tesson

 

 

Pendant quelques mois, Sylvain Tesson vit en ermite dans une cabane située sur les rives du lac Baïkal, en Sibérie. Pour vivre et survivre dans son ermitage, il apporte avec lui six caddies de pâtes et dix-huit bouteilles de tabasco, un grand nombre de livres et des litres de vodka...



Galerie

Le Parc National de Yosemite, Californie

 

 

Créé en 1890, le Yosemite est un parc naturel de haute montagne situé dans la Sierra Nevada californienne et inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.



Littérature (digests)

C'est un monde nomade nomade, de Bruce Chatwin

 

 

"Le mouvement est le meilleur remède contre la mélancolie", écrit Bruce Chatwin.

 

Dans ce texte de 1970 tiré du recueil Anatomie de l'errance, l'écrivain et infatigable voyageur anglais livre ses idées maîtresses sur le voyage et le nomadisme.


Vivre le confinement comme un voyage, c’est apprécier le temps qui est offert pour revenir à l’essentiel : faire une promenade, ce petit voyage autour de chez soi, porter un regard nouveau et sensible sur un paysage de tous les jours, écrire pour réfléchir sur soi, pour témoigner de sa vie confinée, entrer dans un livre pour s’oublier et s’envoler vers un nouveau monde. Quand il est vécu comme un voyage, le confinement nourrit l’âme et fait glisser les heures dans la sérénité…

 

 

Le confinement qui nous a été imposé m'a rappelé le souvenir d’une expérience de huis clos à bord d’un cargo lors d’une traversée de la Malaisie à l’île de Malte.

 

Ce confinement, je l'ai donc vécu et écrit comme si c'était un voyage !

 

Le livre est disponible en version numérique et physique sur le lien ci-dessous.

 

 

Bonne lecture !